Allez donc comprendre la majorité

Au moment où le Président de la République s’avise d’être – ou de devenir- un grand écologiste, Cécile Duflot, son ancienne ministre, siégeant toujours dans la majorité à l’Assemblée, lui adresse une « lettre ouverte » assassine que nous découvrons dans le Journal du Dimanche.

Elle ne lui décoche pas moins que des phrases aussi lourdes que : « L’heure n’est plus aux grands discours contredits par les actes ». Ou encore : « A la cécité écologique, s’ajoute un renoncement social ». Et enfin, toujours à titre d’exemple : « La loi Macron est un fourre tout de vieilles idées des années 80, qui peut marquer un net recul écologique ».

Fermez le ban !

On a beau nous expliquer, à gauche, que Madame Duflot et le Président Hollande sont amis de longue date, il y a quand même comme un hiatus majoritaire : quand les faits reprochés sont tels, que l’on nous explique comment les Verts peuvent encore voter des textes présentés par les socialistes ?

Les séances de questions au Gouvernement qui vont reprendre le 13 janvier permettront peut être de clarifier nos inquiétudes.

© vege