Baldo, Menucci…peut on faire plus différent ?

On a l’habitude de dire que les villes d’Aix et de Marseille sont très différentes.

Le Parti Socialiste nous en apporte une nouvelle preuve : le même jour, à Aix et à Marseille, il désignait ses champions pour les primaires en vue des municipales de 2014. On peut difficilement faire plus différent dans le choix  des deux candidats sortis des urnes.

A Aix, l’avocat Édouard Baldo, tout en mesure et en retenue, homme de dossiers et de réseaux qui s’est facilement affranchi de ses concurrents du premier tour et de son challenger du second.

A Marseille, Patrick Menucci, tout en « tchatche » comme on dit ici, mais également fin connaisseur de ses dossiers.

Un extraverti qui a vaincu au finish une plus extravertie que lui, Samia Ghali qui, se battant pour le PS a réussi à faire huer…  le Gouvernement socialiste !

On n’y croyait à peine……

Dans des registres différents, l’un et l’autre sont de bons concurrents pour les équipes de droite en place dans les deux villes.

Mais ils porteront le « poids » du PS et il ressemble plus à un fardeau qu’à un cadeau.

© PHILETDOM – Fotolia.com