Contre l’équitaxe…..

Dans la (longue) série des nouvelles taxes ou des augmentations actuelles, le passage de celle qui affecte les centres équestres devrait, si l’on suit l’Europe, passer de 7 à … 20%. Autant dire risque de plonger bon nombre de ces centres dans d’inextricables difficultés financières. Du temps où nous étions la majorité, nous étions parvenus à faire « reculer » l’Europe.

Las, le Gouvernement Ayrault n’a pas pris la juste mesure de cette augmentation qui revient « dans le jeu » et qui devrait s’appliquer dès 2014 car le décret qu’a signé l’exécutif en date du 12 Novembre prévoit l’augmentation au 1° janvier.  

Si cette augmentation entre en vigueur, ce sont probablement 6.000 emplois de la filière qui seront perdus, des centres qui fermeront et l’envoi de milliers de chevaux vers les abattoirs.

Je ne noircis, hélas pas, le tableau.

De fait, sachant que l’Europe « n’a pas nié à la France le droit d’appliquer à la France un taux réduit s’il s’agit de droits d’utilisations sportives », notre groupe a déposé une proposition de loi destinée à préserver le taux réduit en le réservant à ces prestations correspondant exclusivement au droit d’utilisation des installations équestres, à savoir les entrainements des clients utilisant leurs propres chevaux et les pensions de chevaux confiés aux centres équestres.

 

© Thierry Hoarau – Fotolia.com