Des familles d’otages dans le combat…

J’ai participé, samedi matin,  à la manifestation aixoise de soutien aux otages du Mali, voulue par les familles des quatre, d’ Arlit pour qu’on n’oublie pas les leurs, retenus depuis plus de 1.000 jours.    

Parmi ces familles, celle de Marc Ferret, né à Aix, basée à Velaux.                     

Elles ont raison, ces familles de vouloir ainsi « soulever le sable du désert » qui risque de tout assourdir. Certes, on comprend que le Gouvernement ne veuille pas, ou ne puisse pas, donner trop d’informations sur la situation telle qu’il peut l’appréhender.  

Mais il faut que les Ministres en charge du dossier veillent à maintenir un lien, fut il fragile, entre l’exécutif et les proches de ces otages. Avec Jean David Ciot, autre député présent, notre marge de manœuvre est quasi inexistante : une intervention directe pourrait compromettre des chances.

En revanche, il nous appartient de rappeler à l’exécutif cette impérieuse nécessité d’informer. 1.000 jours d’attente c’est si long !                                                   

Déjà le Président de la République a donné rendez vous à ces familles le 4 juillet. Puisse t-il au moins donner des nouvelles rassurantes.

© Peter Hermes Furian – Fotolia.com