Faut-il interdire la prostitution ?

Je vous pose cette question car une proposition de loi du groupe socialiste va être débattue le 27 novembre à l’Assemblée Nationale. L’idée du texte pour lutter contre la prostitution, c’est de sanctionner toute personne ayant recours à la prostitution, le client donc.

La proposition partait « très fort » puisqu’il était initialement prévu une sanction qui pouvait aller à de l’emprisonnement. Nous en sommes, maintenant à une forte amende.

Pour arrêter une position, je suis parti en quête d’éléments d’appréciation, certains m’affirment que l’argument selon lequel la femme doit demeurer libre de l’usage de son corps ne tient pas car, mes disent-ils « il n’y a aucune liberté à devoir monnayer l’usage de son corps ».

D’autres, tous aussi respectables (je pense à l’appel signé par Catherine Deneuve, Charles Aznavour, Florence Arthaud, Line Renaud, entre autres) refusent la pénalisation tant du client que de la personne qui se prostituent et demandent « l’ouverture d’un vrai débat sur la question sans à priori idéologique »

Dans ce cas, comme dans bien d’autres, votre avis m’intéresse. Donnez le moi !

© Jonathan Stutz – Fotolia.com