Fleur de Culture

La nouvelle Ministre de la Culture a avoué un peu benoitement – peut être – n’avoir plus lu un livre depuis au moins deux ans. Et aucun de Patrick Modiano, le Prix Nobel français de cette année.

Évidemment, asséné comme ça,  le propos fait « un peu tâche ».  On savait Fleur Pellerin mieux portée vers la culture numérique que vers la culture livresque ou patrimoniale mais, là, cet aveu « interpelle ».

Reconnaissons-lui au moins le privilège de cette sincérité dont certains devant un micro ou une caméra sont incapables. Mais, néanmoins, une Ministre de la Culture qui va devoir – du moins l’espère t-on – défendre une loi sur la création et une sur le patrimoine, devrait sans doute se mettre à un peu lire, autres choses que « des textes de loi et des dépêches AFP ». Parce que, bien sûr, siégeant rue de Valois, on n’est pas tenu tous les soirs d’aller chez la voisine, la Comédie Française, mais tout de même un peu de littérature ne peut pas faire de mal. Ce que lui a répondu Aurélie Fillippeti, prédécesseur dans le rôle : “sans les livres, la vie serait une erreur”.

Je n’ose pas penser que Fleur Pellerin est dans l’erreur, mais elle est très certainement dans le manque.

 

Photo : parismatch.com