Haro sur Jean-François Copé

Mauvaise semaine pour notre « patron » de l’UMP, Jean François Copé qu’un article du Point titré « l’Affaire Copé » met en difficulté à trois semaines des élections municipales.

La presse écrite et audiovisuelle a « embrayé » et les portraits faits du Président de l’UMP, certains au vitriol, sont, pour le moins peu flatteurs. La presse est libre et responsable et il faut la respecter.

Mais on ne peut toutefois s’empêcher de penser que cet article « tombe » à point nommé pour gêner l’UMP dans sa campagne des municipales. Car, à travers son responsable, on ne me lèvera pas de l’idée que c’est l’opposition dans son ensemble qui est visée.

C’est aussi çà la démocratie, mais ça rend le jeu sans cesse plus dangereux.