Il viendra bien ce remaniement ?

Tout Paris et toute la presse bruissent des rumeurs de remaniement ministériel. Il faut dire que ce Gouvernement, dans le piètre état où il se trouve, aurait intérêt à se redonner des couleurs.

Mission quasi impossible sans doute ce qui conduit le Président de la République à ne plus sortir « dans les provinces de France ».

L’argument est tout trouvé : le Président ne se mêle pas des élections municipales.

Mais à la sortie, début avril, il faudra bien rebondir. Avec cette interrogation : garder ou ne pas garder l’actuel Premier Ministre ? Déjà les « prétendants à la succession » de Jean Marc Ayrault, mine de rien, se « poussent du col ». Ce qui doit rajouter à l’ambiance générale.

La crispation des derniers jours de séance à l’Assemblée, avant suspension des travaux, doit sans doute beaucoup à ce climat d’attentisme. L’échec des prévisions de baisse du chômage contraint le Président à « pousser les feux » vers le Pacte de Responsabilité dont certains commencent à murmurer qu’il ne nous mènera pas bien loin.

Pendant ce temps, l’Espagne se refait une santé et l’Allemagne caracole. Cherchons l’erreur !

© Dussauj – Fotolia.com