La marche antiraciste, une manif pour rien ?

En 1983, la marche contre le racisme, avait réuni  100.000 personnes. Ce samedi, il y en a eu péniblement 10.000.

Cet « effritement » veut il dire que nos consciences se sont endormies ? Sûrement pas. Au contraire même. Nos concitoyens sont mieux informés. Ils ont « flairé » la « manipulation » qui veut que parce que des propos et des écrits racistes ont été dirigés contre « l’icône » Christian Taubira, on se mobilise alors que « si c’est Monsieur Tout le Monde, on trouve le racisme tolérable », comme l’a dit sur une radio nationale un manifestant.

Car, comme nous tous, je déplore ce qu’a du subir la Garde des Sceaux, mais enfin le journal Minute ce n’est pas l’hebdomadaire que chacun de nous lit régulièrement et nul ne peut affirmer qu’il reflète, en quoi que ce soit, l’opinion française.

Gardons nous, bien sûr, de tout racisme,  mais au nom d’une culture de la culpabilisation, je refuse que l’on nous traite en permanence de raciste alors que, par sa maitrise et son sang froid, le peuple de France montre combien il est bien plus fraternel que certaines « bonnes consciences »  veulent bien le faire croire.

 

© Minerva Studio – Fotolia.com