Le « regard oblique sur l’Islam de France »

On sait qu’une Charte de la Laïcité est affichée, à partir de cette semaine, dans toutes les écoles publiques de France. Cela a donné lieu à de nombreux commentaires, dont l’un de Dalil Boubakeur, président du Conseil Français du Culte Musulman qui, dans un premier temps salue l’affichage de cette charte mais qui poursuit en percevant  dans ce texte :

” un regard oblique sur l’Islam, notamment le passage sur l’interdiction du port de signes ou de vêtements. On voit très bien à qui il s’adresse, je crains de voir les musulmans de France stigmatisés dans leur ensemble et que cette interdiction ne soit  perçue comme trop brutale “.                                                              

A cette lecture, je crains vraiment que Dalil Boubakeur n’ait pas bien senti l’exaspération d’un certain nombre de nos concitoyens, n’ait pas bien évalué que, sans ces « garde fous » nous irions vers une montée inéluctable de l’extrême droite.

Qu’il n’ait pas bien intégré que sans notre loi anti burka, il y aurait eu des incidents de rues, plus graves qu’une stigmatisation.

En un mot qu’il ne perçoive pas que cette notion de laïcité affichée, c’est justement l’outil qui évite la brutalité.

 

© JYF – Fotolia.com