Ne boudons pas notre plaisir !!!

Les occasions de se réjouir sont si rares que nous n’avons pas boudé notre plaisir, samedi après midi, à Velaux, lors de la cérémonie de « retour au bercail » de l’un des quatre otages d ’Arlit, Marc Feret.

Ce retour chez lui était d’autant plus émouvant que Marc Feret faisait ainsi connaissance…de son fils, né quelques semaines après sa prise en otage !

Il a su dire avec des mots simples quelles avaient été les conditions de sa détention et cet espoir qui l’a toujours porté de voir un mouvement de solidarité se lever pendant sa captivité pour aider à sa libération.

C’était dit simplement et avec une sincère émotion.

Sa famille, les membres du comité de soutien étaient tous là pour cette fête qui rassemblait toutes celles et tous ceux qui, à un ou plusieurs moments de ces trois ans, ont appelé à la liberté pour redonner courage à ceux qui étaient à l’autre « bout du monde ».