Quelles énergies pour demain ?

Solar energy panels with wind turbines in the sunsetC’était le thème d’un colloque organisé par une société savante dont le représentant régional est Bruno Sicard, ce samedi au Centre des Congrès d’Aix.

Des exposés et des tables rondes ont éclairé un public nombreux sur les possibilités existantes de « remplacer » à moyen terme les ressources dites « fossiles » (pétrole, gaz et charbon) pour assurer l’avenir de l’indépendance énergétique.

Sans qu’il soit central, le problème de l’abaissement à 50°% du pourcentage de nucléaire dans la ressource énergétique française (au lieu des 75% actuels) , voulu par le Président de la République servait un peu de « fil rouge » à la réflexion. Je persiste à penser qu’avant de fermer une centrale comme Fessenheim (pour complaire aux écologistes) on ferait bien de s’assurer qu’on pourra pallier la déperdition. L’exemple de l’Allemagne où Angela Merkel a du, elle aussi, reculer sur le nucléaire n’est pas encourageant.

Cela va coûter très cher à l’Etat et aux consommateurs.

© vencav – Fotolia.com