Si nous pensions aux chrétiens d’Orient

Suis-je toujours bien dans mon rôle de député si je viens attirer votre attention sur le drame que vivent les chrétiens d’Orient ?  Je le crois.

Je le crois car le monde libre n’a pas le droit d’assister à cette tragédie sans réagir : A Mossoul, en Irak, les brigades terroristes extrémistes (l’Etat Islamique d’Irak et du Levant) ont incendié des églises et des cathédrales et ont ordonné aux chrétiens de la ville de quitter leur domicile en les poussant vers l’exode.

Il faut, en quelque sorte, partir ou mourir.

Ainsi, s’ils doivent tous quitter cette terre qui est celle de leurs ancêtres, les chrétiens d’Irak verront, avec eux, disparaitre toute trace de chrétienté et pour la première fois depuis le 1° siècle, Mossoul sera vidé de ses chrétiens.

De mon côté, j’interviens, comme beaucoup de parlementaires (et au sein de notre groupe parlementaire, Valérie Pécresse a crée un groupe de travail spécifique) auprès des autorités françaises pour que notre pays exige l’arrêt des menaces et que l’on assure, là bas, la sécurité des chrétiens. Dites moi si vous souhaiteriez voir conduire d’autres actions.

Nous ne pouvons pas dire que nous ne savons pas.

 

photos pour Chrétiens d’orient : le signe de soutien  aux Chrétiens