Une cicatrice au Mémorial des Milles.

La Fondation du camp des Milles ouvre à partir du 9 juillet, le site à une exposition intitulée « Une cicatrice dans l’histoire » qui est en réalité l’histoire d’un génocide, celui des Tutsi, au Rwanda, il y a 20 ans.

Je trouve intelligent que la Fondation s’ouvre ainsi à des thématiques de cette nature, montrant là que ce lieu si particulier de la vie aixoise a vocation à servir l’histoire de tous les génocides, de toutes les résistances, car c’est l’ensemble de la chaine des évènements conduisant à des drames humains qui est, ainsi, visée.

L’exposition est prévue du 9 juillet au 1° Novembre.