Une semaine un peu (tristement) folle…

concept maison argentAffaire Cahuzac : exit le Ministre.

Affaire Tapie : Perquisition chez Christine Lagarde.

Affaire Bettencourt : mise en examen de Nicolas Sarkozy.

Tout cela laisse un sentiment de nausée.

Médiapart a pris une énorme responsabilité dans le dossier Cahuzac.

On assure pouvoir reconnaitre le « locuteur » de l’enregistrement à 60%. D’accord et si la vérité était dans les 40% restants ? Le mal médiatique est fait.

Peut être Cahuzac est il coupable de ce dont on l’accuse, mais dans nos esprits, la présomption d’innocence en a prit un coup. Affaire Tapie : peut on réellement penser que Christine Lagarde ait eu une autre préoccupation que celle d’en finir avec un dossier empoisonné ?

Affaire Bettencourt : Le juge Gentile (signataire, il y a quelques mois d’une tribune accusatoire dans la presse)  plaque à l’ancien président un motif choc à sa mise en examen : « abus de faiblesse ». Au même titre que le photographe Banier qui lui s’était constitué une fortune personnelle sur le compte de la milliardaire ! Comme je crois Nicolas Sarkozy incapable de « tordre le bras d’une vieille dame » pour abuser de sa faiblesse, je pense qu’il a eu raison de dire au juge qu’il trouvait cette mise en examen injuste. Je ne sens pas que, dans son esprit,  ce soit diffamatoire.

© Unclesam – Fotolia.com