Festival “Les Journées de l’Éloquence” à Aix en Provence

Du 11 au 16 mai 2015, le Festival «Les Journées de l’Éloquence» fera renaître la Révolution Française sur le sol Natal de Mirabeau.

Toute la ville d’Aix en Provence vivra au rythme de l’Éloquence durant une semaine :

Cet ambitieux projet est porté depuis plus d’un an par un groupe de jeunes âgés de dix-neuf à vingt-six ans. La Jeunesse pour atout , mais surtout une ambition,une volonté commune de promouvoir ce patrimoine qui nous est si cher. Rendre à la culture et à l’Art Oratoire toute la place qu’ils méritent, tel est l’objectif de Jérémie Cornu, directeur général et de toute son équipe.

Autour de conférences journalières et de lectures collectives, de la chanson et du théâtre, un programme complet a été élaboré pour en revisiter les grands moments.

Des années lumières aux années terribles, les discours et les joutes de cette époque troublée seront joués ou racontés en salle et dans les rues du centre-ville. Des personnages illustres tels que Mirabeau, Olympe de Gouges, Danton, Camille Desmoulins ou encore Robespierre seront au cœur de la cité Aixoise.

C’est naturellement sur le Cours Mirabeau que se tiendra la Soirée d’ouverture. Rythmée par la chorale Aixoise Opus 13, la soirée se clôturera par un spectacle inédit de la Comédie Française, revisitant les grands débats oratoires de la Révolution. La sélection des textes sera proposée par Jean Lebrun, animateur de l’émission « La marche de l’Histoire » sur France Inter, et Isaure Pisani-Ferry, tous deux auteurs de « Les grands débats qui ont fait la France ». J’interviendrai également à l’IEP sur le thème de MMirabeau

Après une semaine intense, Le Festival se terminera par un Grand Concours National d’Éloquence inter grandes écoles où l’École Centrale de Paris, l’École des Mines, HEC, ILERI, ISAE SUPAERO, Polytechnique ou encore Science Po Aix s’affronteront durant deux jours.

L’éloquence n’était à ce jour le thème d’aucun festival, d’aucune rencontre particulière. Nulle part, dans cette France qui pourtant s’en imprègne, elle ne disposait d’un lieu pour sa mise à l’honneur.

Cahors, berceau de Gambetta ; Castres, celui de Jaurès ; Lille, poste frontière du général de Gaulle ; Pagnol et les versants du Garlaban.

Aucune des 36 000 communes de France n’avait rappelé l’importance de ses chantres, de ses hérauts.

Contact :

contact@jeap.fr

09 86 29 81 21