C’était plutôt aimable

Le député, maire de Velaux, toujours conseiller général des Bouches du Rhône, Jean Pierre Maggi, semble ne pas avoir apprécié mon écho de la semaine dernière et, pourtant, je considère qu’il était plutôt aimable à son endroit !

En effet, en posant la question : « la 8° circonscription va-t-elle revoter ? » je ne faisais que reprendre une interrogation que chacun peut se poser dès l’instant où un recours a été déposé. En posant le principe qu’il y avait similitude de situation avec d’autres élus « cumulant » la suppléance de député et de sénateur, je n’ai dit aucune bêtise : c’est vrai. Qu’il y ait ensuite des interprétations différentes du texte, j’en conviens. Mais ça ne dément absolument pas mon propos.

Enfin, je n’ai jamais fait de mon écho une incitation à infléchir une décision. Je conclus, au contraire, en indiquant la souveraineté du Conseil Constitutionnel : « c’est à lui, et à lui seul de décider ».

A la place de Jean Pierre Maggi je m’estimerais heureux de la mesure des propos de mon prédécesseur dans cette partie de la circonscription. Mais, bon inutile d’épiloguer plus longuement au risque de vous lasser.