Constellations de parlementaires autour de Copé

On se doutait qu’il y aurait du monde pour le meeting de Jean François Copé à Marseille ce lundi soir.

Il y en eut au-delà de la prévision. Et ce fut la tribune qui fit aussi la vedette tant les parlementaires y étaient nombreux. Les députés des Bouches du Rhône, bien sûr : Dominique Tian, Bernard Reynès, Bernard Deflesselles, et moi, les sénateurs Jean Claude Gaudin, grand ordonnateur de l’accueil, Bruno Gilles, l’organisateur, les députés européens Jean Roatta et Dominique Vlasto, les députés venus en voisin : le député de Draguignan Olivier Audibert Troin, Philippe Vittel, député de Toulon, Michèle Tabarot, député maire du Canet, les anciens députés Maryse Joissains, Roland Chassain  et Richard Mallié….

On remarquait même au premier rang de l’assistance les députés Guy Teissier et Valérie Boyer, soutien de François Fillon, aux côtés de Hervé Fabre Aubrespy, autre Filloniste, tous trois venus de façon très républicaine et amicale.

Le discours de Jean François Copé, plusieurs fois interrompu par les applaudissements, était une « explication de texte » imagée et forte de la notion de Droite Décomplexée. A Marseille, on approuve !