Des calissons pour apaiser les tensions

CalissonsNe rejetons pas ici le sens de l’anecdote.

Durant ces très longues heures passées à discuter le projet de loi « Mariage des couples homosexuels », on sentait bien que nous avions tous à tour de rôle des « coups de pompe ».

La seconde semaine, j’ai mené avec moi à Paris une boite de calissons, dont j’ai fait profiter un certain nombre de mes collègues qui ressentaient le besoin de se « ressourcer ».

Discrètement des échanges ont même eu lieu avec des chocolats…mais pas de Puyricard car les collègues échangeurs étaient des « nordistes ».