Du danger des triangulaires

Le quotidien « L’Opinion » publiait en début de week end une carte des 50 villes tentées par l’alternance.

On y découvre des villes susceptibles de passer de gauche à droite, mais où la triangulaire avec le FN risque de priver la droite de cette victoire : dans notre région, c’est le cas de Salon et d’Aubagne ; on y voit des villes de droite qui risquent d’être perdues à cause de la triangulaire, c’est le cas d’Aix, de Marseille, d’Avignon, de Nîmes.

C’est le paradoxe de la situation française : la gauche ne cesse de dénoncer le « danger » FN, mais c’est bien lui qui lui permet, dans certains cas, de se maintenir ou de conquérir à contre courant.

C’est pour cela qu’il faut que nous expliquions bien à nos concitoyens que, s’ils veulent l’alternance au niveau local comme national, et sanctionner le gouvernement, ce n’est sûrement pas en votant FN qu’ils le feront.

Au contraire, ils donnent une arme inespérée à la gauche pour rester au pouvoir.

© Frédéric Massard – Fotolia.com