La condition première de l’homme

On le sait peu mais un Service Pastoral d’Études Politiques, espace de réflexion et d’échanges pour tous les parlementaires fonctionne à toute proximité de l’Assemblée Nationale.

Il est dirigé par le Père Laurent Stalla Bourdillon.

 

Celui-ci, pour nous souhaiter de bonnes vacances nous livre les extraits d’un ouvrage (« Finitude et profession de foi politique »). L’un de ces extraits me parait tellement conforme à ce que nous souhaitons en cette période si particulière pour la politique française que je ne résiste pas à l’envie de vous le livrer.

 

Le voici : « Les français trouveront convaincants les responsables politiques qui se laissent éclairer dans leurs actes et leurs choix, par la pensée de leur propre finitude. Le crédit du politique ne renait pas seulement à force d’efficacité – comme on le donne à croire – mais à force de vérité sur la condition première de l’homme. Une société s’organise toujours autour du sens ultime de la vie de chacun de ses membres.»

J’aurais aimé l’écrire tellement je le crois !

 

Photo : pelerin.com