La leçon des sondages.

Nous sommes, je crois, devenus tous prudents à l’égard des sondages qui ne donnent une photo de l’état d’esprit qu’à un instant T. Mais, depuis quelques temps, il faut bien reconnaitre qu’ils disent tous à peu près la même chose : la chute vertigineuse du Président de la République, entrainant désormais son Premier Ministre dans la spirale. Et surtout la volonté des électeurs de ne plus voir le Président se représenter à sa succession : 85% des personnes interrogées !

Et puis la progression, j’allais dire inquiétante, de celles et ceux qui aspirent à une dissolution de l’Assemblée Nationale : 6 points de plus en un mois ! Et dans le qualitatif, c’est-à-dire ce que les français reprochent massivement au Président ce sont, bien sûr, les promesses non tenues mais pour le quart d’entre eux la manière dont François Hollande exerce la fonction présidentielle. Il n’y a pas forcément une morale à tirer de tout cela. Mais une méditation : plus nous avancerons, plus les électeurs deviendront soupçonneux à l’égard de ceux qu’un talent de « prestidigitateur politique » porte au pouvoir.

Les « hommes providentiels » semblent ne plus exister.

Mais qu’au moins, nous ayons des idées neuves et « propres ».

 

© pict rider – Fotolia.com