La motion humaniste en cinq points

Dans le cadre des élections interne à l’UMP, nous aurons non seulement à désigner le Président de notre formation mais également à  nous prononcer sur différentes motions, représentatives des « courants ou « mouvements » qui constituent notre famille politique.

En ce qui me concerne, je suis co-signataire et je défends donc la motion dite « France Moderne et Humaniste ».

Je le fais car, à travers ce texte, les 101 parlementaires qui la défendent veulent s’engager pour la reconquête et ce sur des valeurs et des objectifs que je fais miens.

Comme moi, j’espère que vous vous retrouverez sur ces 5 engagements :

– Libérer le travail et l’initiative,

– Assurer une solidarité de droits et de devoirs,

– Maîtriser l’immigration selon nos capacités d’intégration,

– Renforcer la décentralisation,

– Enfin nous voulons une Europe forte, pas d’une Europe technocratique.

Nous sommes 101 parlementaires gaullistes, humanistes, libéraux et radicaux à défendre ce texte. La majorité des députés centristes de l’UMP l’ont. Par la responsabilité de ses engagements, elle mérite d’être dans le peloton de tête des motions approuvées !