Les « grognards » de l’An 13…

grognardsIls sont de toute les cérémonies patriotiques ou mémorielles. Ils ne demandent rien. Ils sont là. Ils assurent les honneurs que l’on doit à l’histoire et la mémoire.

 

Ils, ce sont les porte drapeaux des associations. Quel que soit le temps, ils sont là. Pas tous jeunes, pas tous « gaillards » mais, là, présents.

Dimanche matin, nous étions au site mémorial des Milles. Anniversaire de la rafle du Vel d’Hiv, hommage aux Justes de la Nation. Une belle cérémonie mais au soleil et sous près de 30°. Ils étaient là et heureux d’y être. L’un d’eux nous disant : « le jour où nous n’y serons plus, quelque chose de la Nation aura disparu ».

Nous sommes allés les féliciter et les remercier, Sous Préfet en tête.

Il faudra peut être que nous songions, un jour, à faire plus qu’un serrement de mains !

Ce matin là, l’allocution de Denise Toros Malter, ancienne déportée fut vivement appréciée……

Sur la photo : madame Denise Toros Malter (rescapée d’Auschwitz) et les “porte-drapeaux”