Loi sur la Laïcité dans les Universités et Fin de Vie

Un nouveau débat s’ouvre à la suite de plusieurs incidents dans des universités (dont celle d’Aix en Provence) entre des enseignants qui refusent de faire cours à des étudiantes voilées et celles-ci.

On nous dit que, pour l’instant les universités « échappent » à la loi sur la laïcité. On se demande bien pourquoi. Faire entrer l’Université Française dans ce cadre présenterait le double avantage de réaffirmer avec force le principe de laïcité, notamment dans l’éducation et d’autre part d’éviter des disparités de traitement du sujet selon les universités.

Ça choquerait qui que ces jeunes femmes – vivant et étudiant en France – aient à observer à la loi française ?

mgr-pierre-d-ornellas Cette semaine, vous allez beaucoup entendre parler de la nouvelle loi sur la fin de vie, sujet éminemment humain s’il en est. Dans le flot des articles et ouvrages qui paraissent pour nous éclairer sur ce sujet, j’ai retenu le livre :

“Fin de vie, un enjeu de fraternité”, rédigé par Monseigneur Pierre d’ Ornellas et un groupe de travail de la Conférence des Évêques dont la philosophie s’écrit ainsi : “Dans cette fraternité entre le patient (en fin de vie) et le bien portant (qui l’accompagne), se noue un dialogue d’une étonnante richesse. Il s’y manifeste les valeurs les plus vives de l’humanité, celles dont elle rêve et qui, à ce moment si improbable de l’ultime finitude, se dévoilent à celui qui a des yeux pour voir “.

Voilà qui donne un horizon à la démarche.

 

Notre Photo : Monseigneur Pierre d’Ornellas –   diocesedepapeete.com