On ne revotera pas dans la 8° circonscription

Le Conseil Constitutionnel en a décidé : il n’y aura pas de nouvelles élections législatives dans la 8° circonscription ; le recours introduit pas Nicolas Isnard a été rejeté.

Ce qui signifie que l’ancien suppléant d’Olivier Ferrand, décédé quelques jours après son élection, Jean Pierre Maggi, devenu député à la suite de ce décès, restera à ce poste jusqu’en 2017.

Il reste à Nicolas Isnard à préparer cette élection « intermédiaire », importante pour lui : les municipales de 2014.

Rappelons que cette échéance devrait logiquement lui être favorable : à la législative de juin dernier, Isnard arrive en tête, malgré une triangulaire au second tour, à …52% sur Salon ville. Encourageant, tout de même !