Pas si mal, ce dimanche

Compte tenu des aléas actuels dans la gouvernance de l’UMP, on pouvait craindre que les 3 élections partielles de ce dimanche ne se présentent pas sous les meilleurs auspices pour l’UMP.

Eh bien, c’est la gauche qui a fait les frais de ces élections : les électeurs ont clairement sanctionné les candidats de gauche aussi bien dans les deux partielles en région parisienne que dans celle de Béziers où notre ami Elie About fait un excellent score.

Chacun peut en tirer les conclusions qu’il veut. Il en est une qui est indéniable, c’est que, malgré la guerre des chefs, l’UMP n’a rien perdu de sa force dans le pays. D’où la nécessité de régler le problème des chefs avant d’aborder les municipales qui vont devenir une hantise pour la gauche et pourraient marquer le grand retour de la droite et du centre dans nos territoires. Bref, plutôt un bon dimanche pour nous…