Ségolène Royal fait machine arrière….. toute.  

On n’en est pas à une réforme de plus ou de moins qui soit stoppée net.

Mais là, celle de l’écotaxe c’est quasiment une récidive puisqu’il y a quelques mois seulement elle avait déjà été mise entre parenthèses.

Je ne veux pas juger des circonstances qui ont conduit la ministre en charge du dossier de faire machine arrière toute, mais cette décision survient après un certain nombre de renoncements.

La grande réforme fiscale, annoncée par Jean-Marie Ayrault, alors Premier Ministre, véritable « mise à plat » de toute la fiscalité française. Voulue par François Hollande, on n’en a plus entendu parler.

La « non réforme » des taxis qui laisse la situation quasi en l’état.

L’encadrement des loyers, disposition ramenée à la région parisienne.

Les lois Patrimoine et Création, de longue date annoncée, parties avec Aurélie Filipetti…  Ca commence à faire beaucoup.

Et je ne vous parle pas de quelques exemples de réformes en cours : celle sur le « mille feuilles administratif » ou réforme des collectivités