Temps difficile pour les huit otages dont celui de Velaux

L’intervention de la France au Mali avait quelque chose d’inéluctable et nulle intention ici de se désolidariser d’une décision qui a du peser dans la conscience du Président de la République et que la raison d’Etat commandait.

En revanche, on ne peut pas s’empêcher de penser au risque nouveau que cette position fait courir aux huit otages français aux mains extrémistes, là bas dans des caches qui doivent leur apparaitre comme les limites du monde.

Je pense plus particulièrement à Marc Ferret, otage du Nord Niger dont la famille vit à Velaux, une commune de mon ancienne circonscription.

Pas question de les oublier.