Vision du monde

J’ai beaucoup aimé la table ronde d’ouverture des Journées du Livre, à la Cité du Livre, jeudi soir. Le thème était la relation des écrivains aux choses du monde.

Entre un écrivain chinois qui nous a dit voir le monde à travers la vie de son village et Volodine qui nous déclara : « nous sommes à un moment de fin » que de nuances dans la vision que ces hommes de silence peuvent porter.

J’aimerais bien qu’une année, on invite un iconoclaste, un ou une élu(e) par exemple, à passer du statut d’invité à celui d’intervenant au milieu des écrivains. Car sur certains aspects de la vision du monde, en réponse à certains témoignages, il me paraitrait intéressant qu’un homme ou une femme, immergée dans la société puisse aussi témoigner. Et je rassure les organisateurs : il arrive heureusement que certains  élus aient des choses pertinentes à dire !