16% des français font confiance aux partis politiques.

Inquiétants,  les résultats du sondage Ifop-JDD :  selon lui, 16% seulement des français font encore confiance aux partis politiques.

Il faut dire qu’à gauche, l’échec du PS et, à droite, les affaires de l’UMP ont singulièrement terni, si besoin était encore, l’image des partis,  dits « de Gouvernement ».

Comment, ensuite, s’étonner du succès du FN aux élections européennes ?

C’est toute la classe politique qui doit faire un examen critique de la situation. Nous, à l’UMP, il n’y a que 26% des français qui considèrent que nous sommes proches de leurs préoccupations contre 73% d’un avis contraire. Ça fait mal. Mais il vaut mieux l’intégrer et réagir avant « qu’il ne soit trop tard ».

Quelqu’un a écrit : « On n’a jamais raison contre le peuple ». Eh bien, à l’heure numérique où toutes les données semblent bouleversées, c’est toujours vrai. A nous de savoir trouver les mots, les actes, les solutions qui réconcilieront les français avec leurs représentants.

Je veux bien retrousser les manches.

 

© beermedia.de – Fotolia.com