De l’art du replâtrage ..

François Hollande et Manuel Valls viennent de s’offrir une crise dans la crise…avant même la rentrée parlementaire. Et la démission du Premier Ministre pour s’autoriser une opération de replâtrage ne peut pas masquer le profond malaise qui agite la ( désormais pseudo ) majorité. Demain, c’est à dire dans quelques semaines, le Premier Ministre sera peut être obligé de passer le budget de la Nation en utilisant l’article 49-3.

La question qui se pose désormais au delà de la composition du nouveau gouvernement, – opération de “chaises musicales” qui a permis une belle manœuvre de centrifugeuse – c’est de savoir si une telle situation est tenable dès la mi mandat. Nous sommes sans doute dans une situation inédite sous la V” République. Et le pire, c’est que nous n’avons même pas le droit de nous réjouir d’avoir eu raison lorsque nous affirmions que la majorité issue des élections de 2012 avait quelque chose de politiquement irréel.

Nous n’avons pas le droit de nous réjouir car il s’agit du destin de notre pays et les pages que l’on voit s’écrire aujourd’hui, ne laissent rien présager de bon…. Loin s’en faut.

Hommes et femmes de droite et du centre, de bonne volonté et de bonne foi, préparons nous !

 

© patrimonio designs – Fotolia.com